Skip to main content

Test de résistance au solvant

Informations et astuces pour effectuer le test de résistance au solvant

Avant de commencer une retouche, nous conseillons d´effectuer un test de résistance au solvant à un endroit poncé à cœur afin de savoir s'il y a des couches qui pourraient être sensibles aux solvants.

LES COUCHES SENSIBLES AUX SOLVANTS PEUVENT ÊTRE :

  • Des peintures TPA (acrylique thermoplastique)
  • Des peintures nitrocellulosiques
  • Des peintures en résine synthétique non durcies
  • Des peintures d'usine sensibles aux solvants

PRINCIPE DU TEST :

Après les travaux de ponçage, frotter un chiffon imbibé de diluant Glasurit 352-50 ou -91 sur un endroit poncé à cœur. Si une ou plusieurs couches de peinture gonflent, se dissolvent ou deviennent collantes, il s´agit alors de couches sensibles au solvant.

Trucs et astuces

LORS DE LA RETOUCHE DE TELLES COUCHES, ATTENTION :

  • Le ponçage doit être plus fin et couvrir une plus grande surface que d'ordinaire.
  • Ne pas appliquer de mastic polyester sur les bords amincis, laisser le métal à nu apparaître.
  • Appliquer l´apprêt/le surfaceur et les laques seulement en couches très fines avec des temps d'évaporation longs entre les couches.
  • Ne pas utiliser d´apprêt ni de système « mouillé sur mouillé ».
  • Sécher soigneusement aux infrarouges (mais pas pour les acryliques thermoplastiques).
  • Utiliser uniquement une méthode de finition appropriée.
  • Lorsqu'on trouve des couches sensibles très épaisses, il faut tout enlever jusqu'à la tôle nue.
  • De même, si le système de peinture s'avère extrêmement sensible aux solvants, il faut alors l'éliminer avant de procéder à la retouche.