Skip to main content

News

Application Glasurit Scan2order

Les clients Glasurit peuvent désormais passer leurs commandes l’aide d’une application

La numérisation permet aux ateliers de peinture d’automatiser les processus et d’économiser ainsi un temps de travail précieux. En phase avec cette évolution, Glasurit, marque de peinture premium de BASF, propose désormais aux carrosseries une méthode supplémentaire pour commander des produits de peinture et des accessoires de manière simple et pratique via smartphone ou tablette – au moyen d’une application.

Glasurit Scan2order – c’est le nom de la nouvelle application développée par Glasurit. Sebastian Wyder, Responsable technique chez Glasurit Suisse, résume les avantages : « Les carrossiers peuvent télécharger gratuitement l’application pour smartphones ou tablettes sur iTunes App Store ou Google Play Store. L’interface utilisateur s’adapte automatiquement à l’appareil mobile en question et rend le processus de commande flexible et ultra-facile. En l’occurrence, les peintres peuvent désormais commander les produits 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et partout, par exemple directement devant le système de mélange. »

Le processus de commande avec le smartphone ou la tablette est très simple. L’appareil scanne le code-barres indiqué sur les produits, puis, le produit correspondant apparaît sur l’écran avec toutes les informations nécessaires. La taille du conditionnement et la quantité de commande peuvent être saisies d’une simple pression du doigt ou au moyen du clavier.

« Bien entendu, nos clients peuvent également passer commande sans scanner les codes-barres. La fonction de recherche permet de trouver rapidement tous les produits Glasurit. Par ailleurs, les produits déjà commandés une fois s’affichent dans la liste des favoris. Cela rend le processus de commande extrêmement simple et rapide. Les produits accessoires, par exemple des abrasifs ou des produits de polissage, peuvent également être commandés de cette manière pratique, tout à fait selon les besoins du client », explique Sebastian Wyder.