Skip to main content

News

BMW Peter Beckers investit dans la durabilité en optant pour la gamme de produits Ligne 100 et AraClass

BMW Peter Beckers à Genk est connu pour son service personnalisé et son savoir-faire spécialisé. Ses clients peuvent compter sur une approche professionnelle axée sur le client où tout est réglé en détail de A à Z. Le succès du garage et de la carrosserie BMW repose sur des collaborateurs solides qui sont formés intensivement associés aux installations les plus innovantes et aux processus optimisés dans l’atelier et en dehors. Fin 2020, la direction de Beckers a décidé de s’associer à BASF Coatings Services – distributeur direct de Glasurit dans le BeLux – en tant que partenaire stratégique et fournisseur de peintures. Aujourd’hui, l’entreprise travaille exclusivement avec Ligne 100, le système de peintures de base révolutionnaire de Glasurit et utilise depuis peu la toute nouvelle génération de vernis écologiques, AraClass.

Besoin d’un équilibre écologique et économique dans un secteur en plein boom

BMW Peter Beckers fait partie d’A&M Invest, un groupe automobile global qui compte plus de 45 show-rooms et 10 entreprises de carrosserie répartis sur les provinces d’Anvers, du Limbourg et du Brabant-Flamand. Pour la filiale BMW Beckers, BASF Coatings Services NV, distributeur de Glasurit en Belgique, est désormais le preferred coating partner. Pour la direction de Beckers, la disponibilité de Ligne 100 était l’occasion rêvée de tester en avant-première sur le marché cette innovation en matière de peintures automobiles. « Avoir BASF comme partenaire stratégique signifie que nous cherchons ensemble en permanence un meilleur équilibre économique et écologique pour nos filiales, » explique monsieur Hans Van Looy, Carrosserie Manager du Groupe, « et ce n’est possible qu’au travers du développement de produits et de services haut de gamme. Dans cette conjoncture en forte baisse, en raison de la crise du coronavirus, la flexibilité et la conscience des coûts constituent un objectif quotidien.  BASF nous a notamment aidés à optimiser notre stock « paint- and non-paint » et grâce au système de commande automatique qui suit chaque jour la consommation, nos approvisionnements sont toujours au seuil critique inférieur. Il n’y a donc aucun risque d’excédent de stock. La flexibilité de BASF en matière de conditions de livraison est pour nous un avantage et une nécessité évidents.

Dans l’industrie automobile, les évolutions se succèdent à un rythme effréné. En tant que fournisseur de peintures, il est aussi important de suivre et de répondre aux nouvelles tendances marché que cela ne l’est pour les réparateurs. C’est indispensable pour pouvoir avancer et constituer quelques avantages par rapport à la concurrence. Selon M. Van Looy, le secteur de la carrosserie a amorcé un solide mouvement de rattrapage au cours des dernières années afin de répondre à la spécialisation encore plus importante des techniques de réparation, à la complexité accrue des voitures et à l’accroissement d’efficacité nécessaire pour tous les processus opérationnels. Les évolutions récentes en matière d’électrification, les exigences de plus en plus strictes des compagnies d’assurance, les méthodes de réparation alternatives, les équipements et produits haut de gamme sont une réalité quotidienne. Monsieur Van Looy : « Je pense que les réparations SMART joueront un rôle très important dans les années à venir. Grâce à l’évolution vers l’Autonomous driving, les défaillances humaines sont de plus en plus éliminées et le nombre de dégâts importants sur les véhicules diminue. La nouvelle norme de télétravail ne disparaîtra pas complètement dans l’ère post-coronavirus ce qui contribuera également à renforcer cette tendance à la baisse du nombre d’accidents plus graves. De ce fait, la proportion de petits dommages, souvent appelés « dommages cosmétiques », ne fera qu’augmenter dans les années à venir. Être en mesure de réparer ces dégâts de manière très efficace et immédiate sera une exigence de base pour les réparateurs du futur, ce qui entraînera, il ne faut pas l’oublier, une plus grande satisfaction client. Dans ce cadre, notons également que la pression sur la maîtrise des coûts de réparation des compagnies d’assurance ne fera qu’augmenter et ne diminuera clairement pas. Le besoin en transparence des deux côtés et une communication plus ouverte avec tous les acteurs constitueront la voie à suivre. Nous sommes parfaitement conscients de ces tendances et nous avons donc déjà adapté la stratégie du groupe à tous ces besoins. À l’avenir, les agréments des compagnies dépendront de plus en plus d’un pack global qu’il faudra proposer et qui se basera sur des connaissances approfondies, un service irréprochable et une prise en charge incomparable. Cela mènera irrévocablement à la poursuite de la baisse du nombre de réparateurs agréés, mais ceux qui subsisteront pourront finalement travailler à un prix de réparation nominal conforme au marché. »

L’équipe de consultance de BASF Coatings Services suit de près les évolutions du secteur et encadre, grâce à son programme Bright, les processus d’optimisation dans l’entreprise de carrosserie visant notamment la maîtrise des coûts et l’efficacité. « Grâce au programme Bright, je dispose des connaissances adéquates pour établir un benchmarking entre nos différents sites de carrosserie en matière de chiffres d’efficacité, de délais de traitement, d’administration sur le lieu de travail et de consommation paint- and non paint. La définition de processus et de produits standard pour toutes nos filiales nous donne la possibilité de disposer d’une grande flexibilité dans l’affectation du personnel, nous permettant ainsi de résoudre très rapidement des situations temporaires. Étant donné que nous sommes aussi en mesure de comparer notre organisation au top 10 des membres Bright, nous sommes en mesure de convertir rapidement des opportunités en actions qui s’inscrivent dans le processus d’amélioration continu. Si nous voulons toujours rester dans les « meilleurs de la classe », nous devons pouvoir compter sur un partenaire stratégique qui est capable d’offrir le soutien nécessaire dans ce cadre », explique monsieur Van Looy.

Ligne 100 de Glasurit : game changer, color proof & easy to use

Ligne 100 n’est pas uniquement le système de peintures de base dotées de la valeur VOC la plus faible du marché (<250g/l) qui répond ainsi à l’aspect durabilité de plus en plus présent dans le secteur. Glasurit promet aussi à ses clients qui utilisent la Ligne 100 comme système de peintures de base préféré, une économie moyenne de 20 % sur le temps d’application total, de 35 % sur la consommation de matériel, un temps de séchage plus court et un meilleur pouvoir couvrant.  Selon M. Van Looy, il ne s’agit pas uniquement d’arguments commerciaux. C’est effectivement une réalité. Lors de la phase de test de Ligne 100, la carrosserie a même noté des scores encore plus élevés que les chiffres mentionnés. « Nous avons largement testé la nouvelle ligne de peintures avant de ranger notre ancien bac mélangeur. C’était effectivement indispensable pour pouvoir assurer la continuité des réparations à nos clients dès le moment où nous allions exclusivement utiliser Ligne 100 pour nos réparations. Les résultats en matière de temps de séchage et de consommation ont même dépassé nos attentes.

Une équipe spécialisée de Glasurit a encadré l’entreprise de carrosserie lors de ses premiers pas avec Ligne 100. Monsieur Van Looy explique ce qui suit à propos de la conversion : « Pour nous, il s’agissait d’une opportunité unique d’être parmi les premiers en Belgique à déployer Ligne 100 et de participer ainsi à définir les bases de couleurs de la Ligne 100 pour BMW et MINI. Nous constatons actuellement un élargissement du spectre de couleurs lié à la tendance actuelle de la personnalisation de voitures. Par ailleurs, il est aussi possible de combiner plus d’une couleur par véhicule. La précision et la rapidité de mise au point de nouvelles couleurs sont bien entendu essentielles. Et dans ce cadre, nous faisons totalement confiance aux coloristes expérimentés de BASF. » Il n’est pas évident de réaliser de bonnes performances au niveau des couleurs avec une ligne de peintures de base aussi récentes. Voilà pourquoi une collaboration comme celle qui a été mise en place avec BMW Peter Beckers est particulièrement précieuse pour le fournisseur de peintures Glasurit. M. Van Looy souligne encore l’importance de la transparence, de la communication ouverte et de la valeur d’une collaboration intensive à différents niveaux : « Le technicien de Glasurit nous a aussi énormément aidés. Il nous a accompagnés pendant toute la phase de mise en œuvre lors du changement de méthode. Ces connaissances techniques nous ont certes inspiré toute la confiance nécessaire, mais son dévouement était remarquable. Tous les midis, pendant la pause-déjeuner, il déambulait sur le parking avec son sandwiche à la recherche de nouvelles couleurs à tester, » nous explique Hans en riant.

Le Manager Carrosserie du groupe A&M Invest, Hans Van Looy, résume la Ligne 100 de Glasurit en ces termes :

  • Game changer : À ses yeux, la Ligne 100 est un produit novateur, qui génère des économies et est plus écologique que les systèmes de peinture traditionnels disponibles sur le marché. Une première sur le marché qui répond aux enjeux du futur.
     
  • Color proof : les collaborateurs de l’atelier sont impressionnés par l’excellente couverture des couleurs et la qualité de la surface de cette nouvelle ligne de peintures de base. Des peintres en carrosserie heureux font des bodyshop managers heureux.
     
  • Easy to use : même les peintres en carrosserie débutants peuvent être formés rapidement grâce aux processus de mélange et de pulvérisation conviviaux. Il s’agit d’un atout important dans un secteur victime d’une pénurie de bons spécialistes.

La durabilité et l’entreprise socialement responsable comme moteurs essentiels

Dans la tête des particuliers, l’entreprise écologiquement responsable dans le secteur automobile consiste principalement à promouvoir la conduite électrique afin de réduire les émissions de CO2 et de contribuer positivement à l’environnement. Il s’agit souvent d’un moteur important lors de l’achat d’une voiture électrique. Mais cela va évidemment plus loin et les différents acteurs du secteur jouent un rôle important à ce niveau. « La durabilité et l’entreprise socialement responsable sont pour nous des valeurs essentielles. Cette approche commence avant tout au niveau de nos collaborateurs qui doivent travailler dans un environnement sain et inoffensif. Cela implique bien entendu de bonnes installations entretenues conformément aux prescriptions du constructeur. Ensuite, en optant pour un seul fournisseur pour les produits paint- et non-paint, nous pouvons opérer un choix de produit optimal pour l’ensemble du processus de réparation. Via le réseau BMW, nous sommes titulaires du label Réparer durablement qui prouve que nous nous soucions de notre empreinte écologique à tous les niveaux », explique Hans Van Looy. L’alliance d’une organisation comme BMW Peter Beckers avec Glasurit apparaît donc comme une évidence étant donné que cette marque de peintures est la première à commercialiser des produits fabriqués à partir d’une méthode de production plus écologique. Il s’agit d’un aspect essentiel évalué par des labels de qualité comme Réparer durablement et Eurogarant lors des audits.

Depuis l’introduction de Ligne 100, les collaborateurs de la carrosserie travaillent aussi avec les dernières générations de vernis de Glasurit, le système AraClass. Tout comme dans la méthode de production de Ligne 100, le processus de production émet moins de CO2. Au cours du processus de production, on choisit d’utiliser des sources renouvelables au lieu de carburants fossiles. Les produits basecoat Ligne 100 et topcoat AraClass portent tous le logo écologique Eco Balance, contrôlé et garanti par l’organisme de contrôle allemand RedCert2. Hans est convaincu de l’intérêt des produits écologiques et considère que cette conversion est une bonne étape pour répondre aux enjeux dans un futur proche : « La durabilité gagne en importance à tous les niveaux : les produits doivent consommer moins d’énergie par exemple. Je veux dire par là qu’il faut oser remettre en question les techniques de séchage classiques qui exigent beaucoup d’énergie et les évaluer en permanence par rapport à l’évolution rapide des produits paint. Voilà pourquoi, le vernis AraClass A-C-14 qui sèche à l’air est un produit si précieux. Et quand je vois par ailleurs que nos techniciens aiment travailler avec ces produits, je suis totalement ravi. »

L’importance des nouvelles technologies de produit croît, la durabilité et la conscience écologique sont des tendances importantes dans le secteur automobile et Glasurit essaie donc de miser au maximum sur ces piliers. De cette manière, la marque de peintures pour voiture premium peut évoluer avec ses partenaires vers un avenir meilleur et plus vert.