Skip to main content

L’entretien des peintures automobiles

Définition

Il est pratiquement inévitable que des éléments extérieurs, tels que l'humidité, les changements de température, le rayonnement solaire, le sel de déneigement, les gaz industriels, les excréments d'oiseaux, la résine d'arbre, attaquent la peinture. Sans entretien régulier et adapté, il peut alors rapidement survenir une perte de brillance et un amoindrissement de la résistance de la laque. Donc : seul un entretien correct peut assurer la conservation de la valeur d'une peinture automobile.

Avant de la traiter avec des produits de lustrage ou des cires d'entretien, il faut toujours bien laver la peinture automobile. Il ne faut pas procéder au lustrage et à l'entretien en plein soleil, car la surface de peinture chauffée est plus sensible et donc plus difficile à travailler. Pendant les quatre à six premières semaines, il faut nettoyer les peintures de réparation récentes avec précaution, en utilisant uniquement de l'eau claire sans additif. Ce n'est qu'après ce laps de temps que le film de peinture est durci à cœur et que les solvants restants sont éliminés du film. Après durcissement, toutes les sortes de nettoyage (station de lavage, nettoyeur haute pression, etc...) sont naturellement possibles.

Éliminer un léger voile sur la peinture (p. ex. pour les véhicules neufs) à l'aide de Supralustreur. Appliquer le polish doux sur la peinture nettoyée et éliminer après séchage avec des chiffons doux ou de l'ouate. Il est recommandé d'entretenir ensuite ce brillant avec du Hartglanz.

Pour les peintures plus anciennes ou abîmées, il est nécessaire d'appliquer, après lavage et séchage, un nettoyant pour peinture. Imbiber un chiffon doux ou de l'ouate avec du nettoyant pour peinture et procéder élément par élément, en mouvements circulaires. La ouate ou le chiffon peuvent prendre la couleur de la peinture du fait de l'élimination de particules de poussière et de produits de désagrégation dus aux intempéries. Après ce nettoyage intensif, il faut absolument entretenir la peinture avec du polish dur. Au delà de l'entretien régulier, nous conseillons de contrôler la peinture chaque année avant le début de l'hiver, afin de détecter les impacts de gravillons et autres défauts de surface et de les faire réparer le cas échéant. C'est la seule façon d'éviter une extension des dégâts.