Skip to main content

Identification des défauts de peinture par la méthode de ponçage à cœur

DÉFINITION

La méthode du ponçage à cœur est un moyen simple de déterminer sur place plus précisément un défaut de peinture et les remèdes qui s´ensuivent. Lorsque l´on ponce à cœur, les différentes couches de peinture de la finition deviennent visibles. Cette méthode permet de tirer des conclusions sur les produits utilisés, sur la chronologie de la finition, sur la détermination approximative des épaisseurs de couche des différents produits ainsi que sur les erreurs de peinture. Il faut donc poncer jusqu´à la tôle.

Ceci peut être effectué au papier P 240. Il faut ensuite utiliser un papier abrasif le plus fin possible (p. ex. P 600 à l´eau). Pour pouvoir identifier les différentes couches de laque et un éventuel ponçage intermédiaire, on peut lustrer légèrement le ponçage à cœur. On peut entre autres rechercher par cette méthode les défauts de surface suivants :

Durchschliffmethode
Durchschliffmethode
  • Cloques (voir également chapitre « cloquage »). Les cloques se manifestent par des points d´une autre couleur dans la couche suivante car la laque se soulève à cet endroit.
  • Fissures (voir également chapitre « Faïençage ») ; le ponçage à cœur permet de déterminer la profondeur d´une fissure dans la finition. Un autre moyen est le contraste avec le guide de contrôle ou de l´encre de Chine avant le ponçage à cœur (mettre une goutte de produit sur la fissure et laisser sécher).
  • Microbullage (voir également chapitre « Microbullage »). Ces défauts sont souvent confondus avec des inclusions de poussières et ne sont pas toujours faciles à identifier. Ils sont reconnaissables aux cavités dans la couche concernée.
  • Cratères (voir également chapitre « cratères »). Les cratères sont des petites cavités plates dans la finition, qui apparaissent dans l´ancienne peinture ou à la surface de la nouvelle peinture ou qui correspondent à des phénomènes de refus dans le support.
  • Piqûres (voir également chapitre « Piqûres »). Ces « coups d´épingle » ont leur origine dans des défauts tels que les piqûres ou les pores dans le support.
  • Rayures de ponçage / phénomènes d´enterrement de la laque Les rayures de ponçage sont reconnaissables aux lignes colorées qu´elles forment dans la couche poncée. La disposition et la taille des rayures permet de tirer des conclusions sur la méthode de ponçage (ponçage manuel, à la ponceuse orbitale…)
  • Nombre de couches dans les anciennes finitions De même que l´on peut voir l´âge d´un arbre aux anneaux de son tronc, on découvre le nombre de couches de l´ancienne finition par le ponçage. On peut donc déterminer combien de fois la voiture a été réparée ou s´il existe un risque à effectuer une nouvelle finition.